La Malle d’Adèle, Notre Bijoutière Poétique

Bijoux Tendance et Féminins

Bienvenue dans le Royaume de la Malle d’Adèle, « des bijoux de créateur, poétiques et féminins »

Comment t’es venue l’idée de te lancer dans la création de bijoux poétiques ?

J’ai commencé à créer des bijoux il y a 10 ans, en pate fimo, en parallèle de mes études d’arts plastiques. En 2009, je me suis mise à coudre pour ma fille, et j’ai adoré ça ! alors j’ai cherché comment continuer dans le bijou, mais en travaillant le textile. Le costume m’inspirait beaucoup, ainsi que la nature, la foret de mon enfance, donc la poésie s’est glissée d’elle-même dans mes bijoux. C’est une amie qui m’a définie un jour comme « bijoutière poétique », et c’est resté !

Comment as-tu appris ton métier ? Es-tu autodidacte ?

Je suis autodidacte , j’ai fait des études d’art, assez éloignées du monde du bijou et du textile, mais avec un amour des couleurs et des formes, qui se retrouve aujourd’hui dans mon travail. Mes parents étaient artisans, dans le textile et le cuir, donc j’ai d’une certaine manière repris le flambeau. J’ai « appris » petit à petit mon métier, et j’apprends chaque jour ou presque : j’aime expérimenter, découvrir de nouveaux matériaux, de nouvelles techniques…

Quelles sont tes inspirations, et tes passions ?

La féminité, le costume, la nature sont mes principales sources d’inspiration; je suis peu la mode, je préfère garder mon style, un univers personnel et entier.
Mes passions ? j’aime la musique, la lecture, l’art, la cuisine et bien sur ma petite famille… des classiques !

Quelles sont les matières avec lesquelles tu aimes travailler ? Quelle est ta création préférée ?

Je travaille le textile sous toutes ses formes: les cotons imprimés, les soies, le feutre, les galons, les dentelles anciennes, le cuir… Je teins, je brode, je couds, je modèle: j‘aime mélanger les matières, jouer sur les textures et les couleurs. Je travaille également la céramique, je fais moi même mes boutons et perles en céramique. Je chine une grande partie de mes matériaux sur les brocantes, je trouve ainsi des dentelles anciennes, des boutons précieux, des soieries magnifiques, qui ont cette délicatesse que l’on retrouve rarement dans le neuf.

Ma création préférée ? c’est très difficile de répondre, tant elles sont différentes les unes des autres… peut être ce serre tête que j’ai fait dernièrement car j’ai pris beaucoup de plaisir à le réaliser: je suis partie d’un coton blanc, que j’ai peint et brodé, puis marié à des plumes.

Tu fabriques des bijoux, tu couds, quels sont tes autres talents ?

Talent est un bien grand mot, mais j’aime dessiner, écrire, faire de la photo aussi

Aujourd’hui, quels sont tes objectifs ?

Je souhaiterais pouvoir « sortir » mon atelier de chez moi, avoir dans l’idéal un petit atelier ouvert au public à Rennes ou aux alentours. On verra si cela peut se faire un jour… Mon objectif principal reste de ne jamais m’ennuyer dans mon métier, que ce soit le plus longtemps possible un bonheur de me mettre au travail chaque jour !

En un mot, comment définirais-tu tes collections de bijoux ?

Poétique, sensible, mélange des matières…

Pourquoi porter des bijoux en perles ?
Un sautoir personnalisé, que choisir ?